img

Bloody Sunday : 50 ans après, une paix fragile en Irlande du Nord

Le 30 janvier 1972, l’armée britannique commettait le massacre du « Bloody Sunday » à Derry, en Irlande du Nord. Cinquante ans après, les tensions se sont-elles définitivement apaisées entre catholiques et protestants dans la région ? Cécile Ducourtieux, journaliste au « Monde », revient sur le long conflit qui divise les communautés depuis des siècles.

×